samedi 24 juin 2017

Jour J+2

Arrivée de la délégation française en territoire libre et rebelle !

Après une étape moscovite, la délégation française provençale emmenée par Hubert Fayard reprend son chemin en direction du Donbass. Ce deuxième jour, après un vol Moscou-Rostov sur le Don, les 4 français, accueillis à leur arrivée embarquent en voiture pour la dernière étape vers Donetsk la cité libre du Donbass qui attend leur venue avec attention et espérance.

L'aéroport de Rostov sur le Don au Sud de la République de Donetsk dernière étape russe avant le Donbass

Il existe plusieurs postes frontières entre la Russie et la RPD, comme celui d'Uspenka par lequel arrive la délégation

Après le poste frontière russe les véhicules et passagers sont contrôlés par le poste frontière tenu par les douaniers de la RPD

Certains insectes ukropithèques qualifient déjà ce voyage d' "illégal" voire de clandestin, confondant sans vergogne existence, reconnaissance, illégalité etc... au gré de leur fanatisme idéologique. Or, si les Républiques du Donbass ne sont pas encore reconnues, elles imposent dès l'entrée sur leur territoire les règles communes à tous les Etats de droit, avec des services de contrôle et de sécurité professionnels et une procédure administrative réglementaire et transparente.

Après 2 heures de route, Hubert, Christiane, Marc et Christian arrivent dans la capitale de la République Populaire de Donetsk, où ils seront logés te temps de leur séjour à l'Hotel Ramada, sur les bords de la rivière Kalmius.

Nous sommes un petit groupe de français et francophones a avoir fait le déplacement pour saluer la délégation et lui présenter son dense programme préparé avec le Ministère des Affaires Etrangères de la République. Svetlana Kissileva, Philippe Khalfine, Elena Sydorova, et moi même accueillons nos amis de Provence mais aussi Emmanuel et Estelle Leroy de l'association Urgence Enfant du Donbass ainsi que Kris Roman du groupe Euro-Rus.



La soirée se passe dans la bonne humeur autour d'une table rassemblant autour de la cause du Donbass des amis de longue date qui pourtant pour beaucoup se rencontre que pour la première fois ...

Juste avant le couvre feu, nous laissons nos amis en compagnie de Morphée et rejoignons nos pénates impatients de démarrer avec eux le programme de rencontres et de travail du lendemain.

Erwan Castel, volontaire en Novorossiya








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire